Un orgue espagnol à Fresnes ?

 

Les orgues, comme les pianos, les clavecins et bien d’autres instruments, ne relèvent pas d’un modèle unique. Il existe plusieurs traditions nationales - voire régionales - de factures, des sonorités, des jeux, des décorations particulières, qui varient suivant les lieux et les époques.

Il n’existe pas de modèle de référence, il n’existe que des instruments plus ou moins inspirés de telle ou telle tradition de facture.

La facture d’orgue moderne, comme celle du piano, a eu fortement tendance à standardiser sa production, ses procédés et les matériaux, alors que la richesse historique des orgues est proprement incroyable. Quoi de commun entre un orgue espagnol du XVIIIe et de grandes orgues romantiques de la fin du XIXe siècle ?

Dans ce contexte, il est important pour le public, comme pour les organistes et leurs élèves, de pouvoir entendre et pratiquer des instruments relevant de traditions différentes. C’est l’occasion d’entendre la musique composée pour ces instruments dans les meilleures conditions, de créer autour de l’orgue une école d’interprétation soucieuse d’authenticité, d’inviter des organistes pour des concerts originaux.